Monster Shooter : la gratuité àl’état pur !

Par Nmacipad le 21 décembre 2011 à 18h05

Monster Shooter : la gratuité à l'état pur !

Le gratuit est à la mode, et aujourd'hui c'est Gamelion qui s'y lance avec Monster Shooter. Contrairement à d'autres, le studio montre clairement qu'un bon jeu n'est pas forcément un titre dans lequel on doit passer à la caisse ! C'est frais, c'est gratos et c'est tout de suite qu'on le teste !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A
JPEG - 568.2 ko

Après la déception de certains freemium, le gratuit parait sans avenir sur iBdules (pour les joueurs tout du moins). Les seuls titres qui s’aventurent sur ce terrain miné ne sont autres que les free-to-play. Heureusement pour nous, il reste des studios audacieux qui tentent le gratuit… et c’est tout. Le studio polonais Gamelion en fait partie et nous propose un titre simple : Monster Shooter.

Derrière cette production au nom peu prétentieux se cache le secret d’un bon jeu gratuit. Pas celui auquel il faut payer pour avancer ou encore le jeu gratuit bas de gamme qui squatte le haut du store on ne sait comment. Monster Shooter est le jeu qui nous fait dire : « Mon dieu, la gratuité dans le jeu vidéo, ça existe et c’est bon en plus ! » On vous le dit de suite, Monster Shooter est de la qualité d’un Age Of Zombies mais en gratuit !

On n’ira pas jusqu’àdire que le soft révolutionne le dual stick shooter, mais mine de rien il apporte son lot de nouveautés et ça, ce n’est qu’un plus. Le jeu n’est pas parfait (si encore un jeu pouvait être parfait...) mais il s’en sort mieux qu’un titre qui coà»terait ne serait ce que 0,79 euros. Vous ne nous croyez pas ? On vous le prouve de suite avec ce décryptage.

iMike dans un jeu video ?

Monster Shooter dépote la rétine avec des graphisme Retina (logique…) et un design quasi parfait ! Il faudra cependant aimer le coté décalé du soft pour l’apprécier au mieux, mais pour un jeu gratuit qui plus est, ce n’est que du bonheur.
Outre le fait qu’il faudra contrôler un monstre pour tuer d’autre monstres (gné ?) et que l’objectif est de sauver le chat du monstre (gné x2 ?). Jusque làon reste dubitatif, mais ne jetez pas encore la pierre, ce n’est qu’un prétexte pour montrer au joueur le coté complètement décalé du jeu, et franchement, après plusieurs heures de test, on trouve que ça lui réussit plutôt bien. Mais ne nous voilons pas la face, le titre reste avant tout un jeu de scoring et le scénar du jeu reste clairement au second plan - il a cependant le mérite d’être présent, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.

À la manière d’un Age of Zombie, le jeu se controle àl’aide de deux joysticks virtuels ; l’un servant àse déplacer, l’autre àtirer. C’est clair il n’y a aucune nouveauté de ce coté-ci et parfois même le jeu peut paraître difficile àcontrôler, àce moment làla phrase qui nous vient àl’esprit c’est « Pourquoi, ça partait si bien ? » Ne vous inquiétez pas amis gamers, c’est un choix du développeur d’avoir rendu les contrôles difficiles !

C’est àce moment précis qu’intervient le rôle, novateur dans un dual stick shooter, des orbes ! Ces joyaux donnent un coté RPG au soft. Pour faire court : elles permettent d’améliorer la cadence de tir, avoir plus de munitions, récupérer les orbes en elles-mêmes plus facilement car elles disparaissent très vite, avoir plus de puissance lorsque que la mort est proche (équivalent àun mode rage dans un RPG lambda) et bien plus encore : le tout sans debourser le moindre centime !

Ici le slogan : « Jouer gratuitement et faites payez vos ennemis » est particulièrement adéquat, car oui en plus de laisser des orbes derrière eux, les ennemis laissent aussi des liasses de billet vert tout droit sorti de la tirelire de l’oncle Sam. Lesdits dollars permettront eux de s’offrir de nouvelles armes, des grenades et des améliorations pour votre héros, sachant qu’un jeu gratuit aussi pêchu ne peut être entièrement gratuit (ben oui les développeurs il vivent comment...). La seule et unique présence d’un achat intégré est surtout destinée aux impatients : acheter des billets pour débloquer le tout plus rapidement. Les joueurs qui non pas le sou auront d’autant plus le mérite d’avoir tout débloqué sans avoir eu àdébourser la moindre pièce.

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page