LostWinds se prend un vent

Par iMike le 22 décembre 2011 à 18h05

LostWinds se prend un vent

Adapté d'un jeu Wii, LostWinds est aussi beau que frustrant. Le studio Frontier Developments réussit néanmoins à faire vivre un véritable univers sous nos doigts mais échoue à offrir un gameplay parfaitement ciselé.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A
 
JPEG - 434.6 ko

Sorti en 2008 sur Wii, LostWinds fait partie de ces jeux de plateformes aussi malin que facile àprendre en main… sur la console de Nintendo. Si l’aspect tactile est évidemment très prégnant sur les iBidules, cette adaptation iOS nécessitait un gros travail. Le studio Frontier Developments y est-il parvenu ? Jetons un oeil, et un doigt.

LostWinds met en scène un jeune garçon, Toku, qui épaulé par un esprit, est le seul àpouvoir défaire l’ignoble Balasar, un démon qui menace son paisible village et le monde. Le joueur ne dirige pas directement le bonhomme : en lieu et place, il incarne le vent, qui permettra au héros de se déplacer et de sauter. Le concept est bon et parfaitement rendu sur la Wii grâce aux deux manettes de la console. Il a fallu adapter tout sur iOS…

Vent du matin, chagrin

Le jeu se déroule selon un principe désormais bien connu : la récupération de nouveaux pouvoirs permet de franchir les obstacles et de passer àde nouveaux niveaux normalement inaccessibles. Le monde de LostWinds est un univers composé de petits villages engoncés dans la montagne et de grottes où s’ébat une nature conquérante.

Le vent, incarné par le doigt du joueur, peut interagir avec bon nombre d’éléments àl’écran : arbres, arbustes, champignons, mais aussi cascades d’eau, torches enflammées ou mécanismes divers. Si certains mouvements ne sont làque pour la beauté du geste (c’est le cas de le dire), d’autres en revanche sont bien plus importants : jetez de l’eau sur une plante et elle poussera, par exemple.

Toutes ces possibilités sont assurées par le biais d’une seule gesture, àsavoir un glissé du doigt. Ce geste permet également de contrôler indirectement Toku : le vent lui permet en effet de sauter et de double-sauter lorsque l’on récupère (rapidement) cette possibilité. Indiquer une direction, droite ou gauche, est aussi simple que de tapoter làoù on souhaite que le gamin se dirige (on pourra également lui demander de courir continuellement d’un bord àl’autre).

Autant dire que le studio Frontier était attendu au tournant pour assurer un gameplay idéal pour nos écrans tactiles. Malheureusement, certains passages délicats se révèlent frustrants, comme ce moment où il s’agit de déposer un rocher sur une plaque afin d’ouvrir une porte : le jeu confond souvent le glissé du doigt destiné au rocher avec le glissé permettant de diriger Toku. Résultat : les deux objets bougent en même temps dans tous les sens ! Difficile dans ces conditions d’être précis et efficace…

Le souci se répète lorsque des ennemis sont présents àl’écran. Pour s’en débarrasser, il suffit de les envoyer bouler dans une rafale de vent… Oui mais voilà, àcause du problème évoqué plus haut, on risque aussi de balancer le héros sans le vouloir. Lors de séquences un peu chaudes, on se retrouve donc avec tout ce petit monde (objets, ennemis, Toku) qui bouge aux quatre coins de l’écran et avouons-le, c’est souvent frustrant.
Corollaire, la précision des sauts est parfois àla ramasse, le jeu mettant en sus un petit temps àinterpréter le mouvement du doigt. Délicat quand il s’agit de sauter de plateforme en plateforme en évitant de se ramasser la tronche dans le fossé…

Frustrant, c’est le mot qui revient souvent dans la tête du joueur àcause de contrôles qui auraient mérité plus de soin car pour le reste, LostWinds est réellement une excellente surprise.

Les très bonnes idées s’enquillent sans discontinuer les unes derrière les autres, des améliorations continuelles du héros qui renouvellent sans cesse l’exploration de son univers aux nombreuses interactions possibles avec l’environnement : essayez donc d’enflammer une plante faite de bois…
De plus, histoire de pimenter un peu plus les débats, il faudra débusquer une vingtaine de trésors habilement planqués et parfois bien difficiles àrécupérer. La durée de vie du jeu n’est pas énorme, mais au prix demandé, ça n’est pas si mal, certaines énigmes ne manqueront pas de vous chauffer le ciboulot.

La réalisation frappe la rétine avec des graphismes magnifiques. Le monde de Toku est une véritable invitation au voyage et un plaisir àvisiter, àtel point qu’un des intérêts du jeu est de simplement se balader dans cet univers féérique. À ce propos, le jeu sur iPad est bien plus intéressant (et les commandes rendues moins pénibles) que sur l’écran étriqué de l’iPhone/iPod touch. À ce propos, le titre est universel.

La bande-son se révèle également particulièrement adaptée àl’action zen àl’écran, avec ses accents japonisants fort agréables àl’oreille. Le réseautage se limite àune liste de trophées (12 en tout) àdécrocher sur Game Center. Pas de classements, mais en même temps ce type de jeu n’en a aucun intérêt.

Pour conclure

On est un peu embêté devant un tel titre. Le travail sur la réalisation est de très haut niveau, les graphismes, décors et les nombreuses animations (ah, cette brise dans les feuillages des arbres…) font de LostWinds un régal pour les yeux, sans parler de l’excellente bande-son. En revanche, les doigts ne seront pas àla fête : latence, interprétation aléatoire des gestures, tout cela plombe malheureusement un gameplay original qui aurait dà» placer cette adaptation au sommet de la chaîne alimentaire des jeux de plateformes. Dommage… Mais il n’en reste pas moins un très beau jeu qui mérite le coup d’oeil, et que l’on s’accroche pour en visiter tous les recoins.

- [LostWinds->http://itunes.apple.com/fr/app/id47...

+ Jeu magnifique
+ Réalisation au petit poil
+ Gameplay original

- Manque de réactivité
- Mauvaise interprétation
des mouvements du joueur

Version de test : 1.0
Machine de test : iPad 2, iPhone 4
Niveau d’anglais requis : peu utile
Poids : 69,7 Mo
Affiliation réseau : Game Center

 

Note FunTouch.net : 7/10

Télécharger ce jeu

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page