Star Marine : plus d’une flèche àson Arc

Par Nmacipad le 12 janvier 2012 à 18h52

Star Marine : plus d'une flèche à son Arc

Vous n'avez certainement pas pu passer à coté de la sortie de Star Marine : Infinite Ammo, et vous hésitez encore ? Funtouch est là pour vous aider à choisir ! Star Marine est plus qu'une pale copie de Contra, c'est un vrai jeu à part entière !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A
JPEG - 364.7 ko

Comprenant qu’un jeu avec un poulpe géant qui détruit tout sur son passage n’était pas très attrayant pour le joueur (Destructopus), le studio canadien Glitchsoft décide enfin de nous proposer un titre digne de leur studio.

Après nous avoir fait languir pendant plusieurs semaines, Star Marine : Inifinite Ammo daigne enfin montrer le bout de son nez. Le jeu de plateformes est présenté comme un run’n’gun qui vous placera aux commandes de Arc, un héros qui n’a pas froid au yeux. En même temps, ce qui nous a fait réagir àla rédaction, c’est la ressemblance avec Contra - on vous le dit tout de suite, ça n’a rien àvoir ! Le jeu propose quelque chose de différent, surtout au niveau du challenge et de la difficulté. Enfin, le jeu n’est pas pour autant sans allusion àde précédentes prestigieuses productions, plusieurs étant passées sous le radar de Glitchsoft, sans pour autant crier au plagiat. Mine de rien, le titre s’en sort plutôt pas mal et innove dans le jeu de plateformes futuriste, les Aliens n’ont donc plus qu’àbien se tenir.

I hate aliens... and Arc born !

Il ne faut jamais déranger un Star Marine, ces soldats intergalactiques qui n’aiment rien tant que passer des vacances àl’aise. Arc est notre héros, capturé par une horde d’aliens qui veulent sa peau. Le joueur se réveille au beau milieu d’une prison alien, et c’est la que l’aventure d’Arc commence.

 

Bénéficiant d’un design, d’animations et de graphismes old-school au poil, Star Marine nous fait repenser d’un coup aux Contra et autre Bionic Commando de la belle époque (oui, avant c’était mieux...) Pas de souci d’affichage, aucune latence, et le tout bien détaillé, Star Marine a tout pour plaire aux yeux.

Le menu est bien dans l’esprit du jeu en arborant un look futuriste sur fond de musique épique. En parlant de bande-son, il n’y en n’a que deux seulement, mais la musique in-game accroche tellement bien qu’il nous est difficile de pénaliser le soft. On vous fait marcher, le jeu aurait souffert, heureusement, ses bruitages changent la donne en proposant une bonne retranscription des armes et ennemis : on se croirait dans Metroid !

Arc : l’art d’être au mauvais moment au mauvais endroit

La plateforme iOS est celle qui propose le plus de gameplays différents, mais malheureusement le jeu de plateformes n’est réservé qu’àune certaine élite. Star Marine a failli réussir àêtre parfait.
Les contrôles sont pourtant simples sur le papier, mais dans le jeu ça l’est moins. En effet, àcertains moments le titre répond mal aux commandes, on veut tirer en haut et Arc tire sur la gauche ou bien ne tire pas du tout. De plus le problème ne se manifeste pas explicitement (aucun bug) mais comme ça, sans aucune raison. Non, le problème ne vient pas de la machine mais d’un mauvais calibrage des commandes ; le jeu en prend un sacré coup, le gameplay n’est pas un point àlaisser au hasard.

En tout cas, si l’on fait abstraction de ce sommeil soudain des commandes, le jeu est parfaitement maniable avec la présence de deux joysticks virtuels qui répondent bien, sachant que l’on peut tirer en diagonale (oui àl’ancienne !), en haut, en bas et les traditionnelles droite/gauche.

 

Pour un plaisir maximum des joueurs, Glitchsoft ne s’arrête pas en si bon chemin et propose de contrôler deux armes dans la partie : la traditionnelle mitraillette et une arme choisit dans le store du jeu (attention, les armes qui sont proposées sont plus loufoque les unes que les autres). Pour passer d’un flingue àun autre, un tapotement du doigt suffit. Vous êtes sur le point de tomber ? La jauge de votre vie touche presque àsa fin ? Trop d’ennemis sur l’écran ? Le studio pense àvous grâce àl’achat de bonus (dont deux offerts àchaque partie), les ailes d’Icarus vous empêchant elles de tomber par exemple.

Des commandes douteuses ?

Après s’être penché sur la question plusieurs fois, Star Marine n’est pas difficile en soi sauf pour les levels 3, 6 et 9. Oui, vous avez bien compté, aux 3 niveaux, Star Marine propose une difficulté plus importante, allez savoir pourquoi. Les boss, sauf exception, sont relativement faciles àvaincre et demandent très peu de jugeote. Neanmoins, la difficulté de Star Marine réside non pas sur les ennemis àvaincre mais plutôt sur la façon de les vaincre (j’utilise un lance-flamme ou bien ma mitraillette ?), le combo de Star Marine est en effet très difficile àconserver, làest toute la difficulté.

En plus de proposer tout un arsenal d’armes, chacune peut être améliorée individuellement grâce àla monnaie du jeu (des gemmes). Pour en obtenir, trois solutions s’offrent àvous : conserver le combo le plus longtemps possible, attendre l’augmentation de la jauge de gemme àchaque fin de partie, enfin acheter les gemmes avec de vrais sous. Plus vous posséderez de gemmes, plus la difficulté du jeu sera réduite et àvous le jackpot : les meilleurs scores sur le Game Center/OpenFeint et l’obtention des trois étoiles àchaque fin de niveau.

Mais que faire après avoir fini le mode solo ? Se retaper tous les boss en un temps limité ou encore survivre àdes vagues ennemies, ça vous dit ? Pas de problème de ce coté-ci puisque Star Marine propose tout ça, en plus de challenges (réalisations) àcompléter au fur et àmesure que vous avancez.

Pour conclure !

Star Marine : Infinite Ammo n’a pas de prestige que le nom, mais aussi dans le jeu en lui-même ! Beau, complet et bien réalisé, Star Marine ne propose que du tout bon en reprenant des concepts qui ont amusé la foule d’antan pour mieux les réactualiser àsa sauce. Hormis un mode sleep qui s’active on ne sait comment, Star Marine est un jeu àprendre dans tout les cas !

- Star Marine : Infinite Ammo

+ Réalisation old school qui tient la route
+ Un contenu titanesque
+ Des personnages charismatiques

- Une difficulté parfois mal dosée
- Un mode sleep des commandes douteux

Version de test : 1.0.0
Machine de test : iPhone 4s
Niveau d’anglais requis : pas inutile
Poids : 18.1 Mo
Affiliation réseau : Game Center/
OpenFeint

 

Note FunTouch.net : 9/10

Télécharger ce jeu

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page